DERNIERE MISE EN LIGNE

EXPOSITION EVENEMENT
4 œuvres de Malakoff prêtées pour l’exposition « Trésors de banlieues »
Imprimer -

50 collectivités d’Ile-de-France se sont associées pour présenter des œuvres d’art de leurs communes dans l’exposition d’envergure nationale « Trésors de banlieues » à Gennevilliers. A voir quatre œuvres du patrimoine de la ville de Malakoff.

Cette exposition organisée du 4 octobre au 30 novembre 2019 par l’Académie des Banlieues rassemblera pour la première fois de véritables trésors artistiques acquis depuis des décennies par des communes d’Ile-de-France et souvent très méconnues, dont celles prêtées par la ville de Malakoff.

Cette exposition vise à mettre en valeur l’action culturelle et patrimoniale des collectivités qui n’hésitent pas à protéger, acquérir ou a accepter les donations d’oeuvres d’art de différentes époques.

Près de 260 oeuvres majeures seront présentées au public dans le lieu exceptionnel de 3000m2 de la halle des Grésillons à Gennevilliers dans le nord des Haut-de-Seine, réhabilitée par l’architecte Patrick Bouchain. Les visiteurs pourront parcourir les étapes qui ont marqué l’évolution de l’art et les courants artistiques des siècles passés jusqu’à l’art contemporain.

Sollicitée, la ville de Malakoff à accepté le prêt de quatre oeuvres qui font partie de son patrimoine culturel :

  • la sirène, sculpture en métal d’Antoine Rohal

  • la fuite en Egypte, tableau du 17ème siècle du grand peintre Philippe de Champaigne

  • Le collage Cinéma de Bernard Rancillac

  • le tableau de l’artiste de Malakoff Marlène Mocquet

A travers sept thématiques, les oeuvres feront voyager les visiteurs dans la richesse et la diversité des acquisitions patrimoniales des municipalités.

La première thématique donne le ton pour témoigner par l’art de la vie en banlieue durant le xxème siècle jusqu’à nos jours.

La seconde thématique concerne les paysages de banlieue et s’appuie sur une chronologie du paysage champêtre du 19ème siècle au caractère dense de l’habitat d’aujourd’hui grâce à des oeuvres diverses issues de plusieurs villes.

Ce que nous disent les rues et les murs des banlieues, troisième thématique, fait pénétrer le quotidien de notre urbanité par l’affiche, la peinture, les slogans, le street art...

L’accumulation patrimoniale des villes s’est jouée surtout depuis le début du xxème siècle. Comme preuve dans l’exposition des acquisitions souvent originales de sculptures, de tapisseries, d’objets qui marquent leur époque. 4ème thématique. (A voir la sirène d’Antoine Rohal)

Evidemment en banlieue parisienne les guerres et les révolutions ont eu des résonances particulières que l’exposition ne pouvait pas ignorer. Des oeuvres acquises par les villes témoignent de l’écho des épisodes historiques souvent tragiques qui se firent entendre en banlieue et qui ont contribué à façonner l’histoire de France. Une thématique riche en témoignages artistiques.

Et l’on s’en doute, les banlieues sont aussi une terre de créativité. Musique, littérature, mythologie et même légendes ne viennent pas toutes de Paris. Beaucoup d’oeuvres sont le fruit du travail d’artistes vivant en banlieue. L’exposition nous le rappelle dans cette thématique qui présente notamment des documents précieux attestant de la fertilité de la création en rendant aux banlieues ce qui appartient aux banlieues.(A voir le collage de Bernard Rancillac et le tableau de Marlène Mocquet)

Enfin l’ultime et septième thématique aborde la question de la foi et de la religiosité chrétienne, juive, musulmane, avec quelques tableaux, une iconographie religieuse variée, des calligraphies arabes...( A voir la fuite en Egypte, tableau de Philippe de Champaigne)

Voilà donc une exposition originale pour mesurer l’importance des trésors de nos villes de banlieues parisiennes, a commencer par Malakoff qui recèle d’une multitude d’oeuvres patrimoniales principalement du 20ème siècle.

-------------

Trésors de banlieues, halle des Grésillons, Gennevilliers (derrière le Théâtre de La Commune)

4 octobre au 30 novembre 2019. Entrée libre

Métro ligne 13, station Gabriel Péri

Informations pratiques et programmation des animations sur www. trésors de banlieues.fr

L’oeuvre d’Antoine Rohal qui vient de Malakoff est exposée au centre de l’exposition


Malakoff patrimoine - Site internet participatif
>> Nous contacter